chercher

Travailler de n’importe où : 4 points à retenir sur le télétravail

Écrit par Amie Lawrence, Ph.D., directrice de l’innovation mondiale
Auparavant publié par PSI Talent Management ou Cubiks, avant de devenir Talogy.

En avril 2021, la 36e Conférence annuelle de la Société de psychologie industrielle et organisationnelle (SIOP) s’est tenue virtuellement. SIOP est un regroupement de psychologues I/O qui étudient le comportement en milieu de travail. En raison de la pandémie, de nombreuses sessions se sont penchées sur le sujet du travail à distance, y compris une table ronde intitulée « Travailler n’importe où : Guide pratique des télétravailleurs chevronnés. » Au cours de cette session, un panel de télétravailleurs (Ché Albowicz, MS ; Amy Gammon, Ph.D. ; Katrina (Katie) Piccone Merlini, Ph.D. ; Jessica Petor, MS ; et la présidente, Amie Lawrence, Ph.D. ) ont discuté de leurs expériences de télétravail, tant positives que négatives, et ont partagé des conseils pour aider ceux qui sont plus novices en la matière. Ce blog fournit un résumé des informations qui ont été présentées lors de cette session.

Avantages et inconvénients du télétravail

Il y a plusieurs avantages à télétravailler. Par exemple, certains télétravailleurs signalent que leur productivité augmente lorsqu’ils travaillent à domicile et qu’ils constatent des améliorations dans la flexibilité du travail. Les télétravailleurs ont également montré des niveaux plus élevés de satisfaction et de performance au travail, des améliorations de l’équilibre travail-vie personnelle et une diminution du stress et des intentions de turnover. Les panélistes ont déclaré qu’ils bénéficiaient d’avantages tels que la flexibilité des horaires, l’absence de déplacements (économies de temps/coûts), une meilleure concentration et un sentiment d’autonomie.

Cependant, il existe également certains inconvénients associés au télétravail. Lorsque les collaborateurs se déplacent vers un environnement de télétravail, cela modifie la conception de leur travail en termes de manière dont ils effectuent leur travail et communiquent avec les autres. Un environnement de travail différent peut modifier considérablement la conception du travail d’une manière qui pourrait être moins satisfaisante pour le collaborateur et l’employeur. Si quelqu’un ne convient pas au travail, cela peut entraîner des attitudes professionnelles plus négatives, des performances inférieures et une augmentation des comportements de travail contre-productifs. Comme vous pouvez le voir, le même environnement peut conduire à des résultats opposés selon la personne et la situation.

Dans une récente enquête de Price Waterhouse Cooper (PwC), les défis les plus courants signalés par les salariés étaient le manque de motivation, la baisse de productivité souvent due à un conflit travail-famille, les difficultés de communication et de collaboration, et la solitude/isolement. Certains des panélistes étaient d’accord avec cette liste, mentionnant leurs difficultés à gérer les responsabilités de la maison et du travail pendant la pandémie lorsque l’école, la garde d’enfants et d’autres services n’étaient pas disponibles. Un autre problème commun était la communication et la dépendance à l’égard de la technologie. Avec l’ensemble de vos équipes à distance et la prévalence des équipes de travail virtuelles, il y a eu une augmentation du nombre de réunions, ce qui a rendu plus difficile pour les travailleurs l’accomplissement des tâches et a entraîné des heures supplémentaires de travail.

Conseils prodigués directement par des télétravailleurs

Les panélistes ont répondu à une série de questions sur leurs expériences de télétravail. Ils ont résumé leur discussion en quatre points clés pour les télétravailleurs :

1. Fixer des limites

Établir des limites physiques et mentales est la clé du succès en tant que télétravailleur en minimisant les conflits travail-famille. Un environnement de télétravail idéal comprendrait un espace de bureau séparé avec une porte, un mobilier ergonomique et tout l’équipement nécessaire pour effectuer son travail. Le fait d’avoir un espace de travail dédié permet au collaborateur de garder le travail et la maison aussi physiquement séparés que possible. De plus, il est important de fixer des limites dans le temps. Il est facile de se surmener lorsque votre maison et votre bureau sont au même endroit. Apprendre à s’éloigner du travail et à ignorer les carillons de notification et/ou les téléphones qui sonnent lorsque la journée de travail est terminée est important pour changer d’état d’esprit De même, respectez votre travail et votre temps à la maison en consacrant votre temps et votre attention à l’activité respective.

2. Faire preuve d’empathie et d’inclusion

De nombreux collaborateurs de bureau ont des idées préconçues et des hypothèses sur les télétravailleurs concernant le style de travail et l’éthique. Certains leaders peuvent même ressentir le besoin de surveiller ou de vérifier leurs salariés à distance pour s’assurer qu’ils travaillent. Veillez à ne pas juger vos collègues à distance, en particulier ceux qui font face à des défis supplémentaires pendant la pandémie. Traitez tout le monde avec respect et empathie avec la conviction que chacun fait de son mieux.

Dans le même ordre d’idées, prenez des mesures supplémentaires pour vous assurer que tous les membres de l’équipe sont inclus dans les réunions et les discussions. Les personnes moins titularisées ou plus introverties peuvent avoir des difficultés à se faire entendre. Les réunions de conférence peuvent être difficiles à gérer lorsque de grands groupes se réunissent et qu’il y a beaucoup d’opinions à partager. Au besoin, appelez certains membres de l’équipe pour leur demander leur avis ou faites un suivi avec eux plus tard pour entendre leur point de vue. En savoir plus dans un article de blog récent que j’ai écrit sur la création d’un climat inclusif au travail.

3. Établir la confiance

Faites confiance aux autres. Faites-vous confiance. Gagnez la confiance des autres en respectant vos engagements. Étant donné que la plupart des télétravailleurs ont un environnement de travail autonome, la responsabilisation est intégrée à la conception de leur travail. Cependant, si les leaders ne font pas confiance à leurs télétravailleurs et tentent de les surveiller ou de les contrôler, cela peut avoir un impact sur leur relation de travail. Microgestion et télétravail ne font pas bon ménage. Un climat de confiance mène à un sentiment de sécurité psychologique et d’acceptation. Lorsque les travailleurs ont le sentiment d’appartenir et d’être acceptés, cela conduit à des sentiments plus positifs envers leur travail et leur organisation, ce qui se traduit par une amélioration des performances et de l’engagement.

4. Établir des relations

Il est souvent plus difficile d’établir un solide réseau de collègues lorsque vous êtes à distance. Malheureusement, les règles de l’entreprise sont les mêmes, peu importe où vous vous asseyez. Par conséquent, gagner du capital social et de la visibilité au sein de votre organisation est toujours précieux pour progresser dans votre carrière. Le fardeau d’initier des relations incombe souvent au salarié distant. Prenez le temps et les efforts supplémentaires pour passer cet appel téléphonique, organiser une réunion ou envoyer un e-mail pour vous présenter et apprendre à gérer l’organisation. Il est difficile d’établir la confiance sans une relation significative. Cela peut prendre plus de temps que dans un environnement de bureau, mais vous pouvez toujours créer des liens solides avec des collègues que vous ne verrez peut-être jamais en personne.

Tout le monde joue un rôle dans le télétravail… eh bien, le travail

Il est possible d’être un télétravailleur satisfait et productif. Dans les bonnes circonstances où le télétravailleur dispose d’un espace de travail idéal, est prêt à faire le travail pour établir des relations de travail efficaces et travaille pour une organisation qui est solidaire, responsabilisante et inclusive, les télétravailleurs peuvent s’épanouir. La pandémie a accéléré une tendance au télétravail qui s’installait déjà. De nombreux collaborateurs de bureau ne travailleront peut-être plus jamais au bureau au même titre. Comme de plus en plus de salariés travaillent à distance ou dans un arrangement hybride, nous vous recommandons de garder ces pépites de conseils à l’esprit pour minimiser les défis et maximiser l’efficacité de votre entreprise.


Les références

Bentley, T.A., Teo, S.T.T., McLeod, L., Tan, F., Bosua, R., & Gloet, M. 2016. « Le rôle du soutien organisationnel dans le bien-être des télétravailleurs : Une approche systémique socio-technique. » Ergonomie appliquée, 52, 207-215.

Gajendran, R. S., & Harrison, D. A. 2006. « Le bon, le mauvais et l’inconnu du télétravail : Méta-analyse des conséquences individuelles et des mécanismes des équipes distribuées. » Document présenté à la réunion annuelle de l’Academy of Management, Atlanta, GA.

Hackman, J.R., & Oldham, G.R. 1976 « Le modèle des caractéristiques de l’emploi. » Comportement organisationnel et processus décisionnels humains, 16, 256.

IBM 2020. Etude IBM : “COVID-19 Is Significantly Altering U.S. Le comportement et les plans des consommateurs après la crise La mobilité personnelle, les achats en grande distribution et la fréquentation d’événements sont parmi les domaines les plus touchés. https://newsroom.ibm.com/2020-05-01-IBM-Study-COVID-19-Is-Significantly-Altering-US-Consumer-Behavior-and-Plans-Post-Crisis.

Prix Waterhouse Coopers (PwC) 2020. “It’s time to reimagine where and how work will get done.” https://www.pwc.com/us/en/library/covid-19/us-remote-work-survey.html#:~:text=Top%20findings%3A,in%20our%20June%202020%20survey

SHRM 2020 COVID-19 Research: “How the pandemic is challenging and changing employers.” https://www.shrm.org/hr-today/news/hr-news/pages/new-shrm-research-on-how-covid-19-is-changing-the-workplace.aspx.

Zeng, J. 2019. “Workers cite productivity and focus as top reasons to work remotely.” American Marketing Association. https://www.ama.org/marketing-news/global-state-of-remote-work-survey/.

Télétravail : comment développer les compétences nécessaires à la réussite future

Le télétravail n’est plus seulement une mode croissante ou une voie d’avenir. C’est là maintenant, et c’est là pour rester.

Au lendemain de l’épidémie de Covid-19, une enquête menée par la Society for Human Resource Management (SHRM) a révélé que :
 

  • Plus de 75 % des employeurs ont des salariés travaillant de chez eux (SHRM, 2020)
  • Plus de sept employeurs sur dix ont du mal à s’adapter au télétravail.

 
Ce livre blanc explore les trois compétences clés que nos spécialiste de la gestion des talents ont identifiées comme essentielles à la réussite des salariés dans un environnement de travail à distance, et comment les employeurs peuvent soutenir leurs équipes à réaliser leur potentiel en tant que collaborateurs à distance.

Télécharger maintenant
remote work how to develop future-ready skills for success cta whitepaper cover
Decoration