chercher

Mener le changement organisationnel : 5 conseils pour les leaders

Écrit par Rose Keith, consultante
Auparavant publié par PSI Talent Management ou Cubiks, avant de devenir Talogy.

Le changement est une partie inévitable de la vie, et le changement organisationnel est également inévitable. Même si la plupart d’entre nous savent que c’est vrai, cela ne signifie pas que traverser cette épreuve est toujours facile ou confortable. La plupart des changements au sein des organisations commencent au niveau du leadership et résultent d’une action jugée digne d’être accomplie.

Mais comment le leadership peut-il mener efficacement le changement ?

  1. Communiquer, communiquer, communiquer.
    Lors de l’introduction de tout type de changement, les leaders doivent s’approprier de le communiquer à l’organisation – tôt et souvent. Plus le changement est important, plus le plan de communication doit être stratégique. Qui a besoin de savoir quoi et quand ? Le timing est également critique. Communiquer largement trop tôt avant le changement peut laisser trop de temps aux salariés pour s’inquiéter, et attendre jusqu’à la dernière minute peut prendre les gens au dépourvu.
  2. Choisir des champions du changement.
    Il est important que le changement soit soutenu par les personnes à tous les niveaux de l’organisation, et pas seulement par celles du sommet. Même si la directive pour tout changement vient généralement du leadership, les gens sont beaucoup plus susceptibles d’adhérer à une nouvelle initiative si les autres personnes avec lesquelles ils travaillent le font aussi. C’est pourquoi il est essentiel d’avoir des champions à tous les niveaux qui s’engagent dans le process de changement. Organisez des réunions de groupes de discussion pour obtenir un retour sur ce qui peut être difficile dans le changement et prenez ce commentaire au sérieux. Dans cet article de blog, notre PDG explique comment il a mis en place des groupes de discussion pour communiquer et responsabiliser les salariés. 
  3. Anticiper les pièges.
    Avec tout changement, il y aura une période d’ajustement. Il y aura aussi probablement des aspects négatifs. Il est important de réfléchir à l’avance à ces pièges potentiels et de trouver des idées pour les contrer. Ignorer cette étape pourrait vous laisser au dépourvu une fois que l’initiative est déjà en cours. Il n’est pas possible de prévoir tout ce qui pourrait mal tourner, mais si vous y réfléchissez vraiment à l’avance, vous vous épargnerez bien des soucis par la suite.
  4. Célébrer les succès.
    Une fois qu’un changement a été mis en œuvre, célébrez son succès en mettant en avant les aspects positifs. En particulier si le changement a été pénible pour une raison quelconque, vous voudrez attirer l’attention sur les avantages qu’il a apportés. Cela peut impliquer de faire preuve de créativité dans la manière de décrire les aspects du changement.
  5. Accepter de modifier son changement.
    Toute nouvelle idée n’est qu’une idée jusqu’à ce qu’elle soit mise en œuvre dans le monde réel. Les leaders doivent être flexibles et disposés à s’adapter au besoin. Si possible, commencez par un petit segment de votre organisation en tant que pilote avant de le déployer dans l’ensemble de l’organisation. Voyez ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas, et modifiez-le si nécessaire.

Selon les mots immortels de Winston Churchill, « S’améliorer, c’est changer ; être parfait, c’est changer souvent. » Le changement peut être pénible, mais s’il se produit, il y a probablement une bonne raison. Les leaders peuvent être de puissants agents de changement s’ils gardent tous ces conseils à l’esprit.

Construire des organisations résilientes

À la suite de la quatrième révolution industrielle et de la récente pandémie, le changement est désormais constant et implacable.

Malgré les vastes opportunités offertes par le changement, des problèmes tels que l’augmentation du stress, le burnout et la baisse du bien-être sont en augmentation, ce qui souligne l’importance indéniable de la résilience organisationnelle.

Pour survivre et prospérer maintenant, il est essentiel que les leaders renforcent leur résilience afin de pouvoir bien réagir au changement et se remettre des obstacles. En apprenant cela, ils ont alors un impact direct sur la résilience de leurs équipes puisque l’ingrédient le plus critique pour une organisation résiliente est son personnel résilient.

Il a été démontré que les salariés hautement résilients sont 43 % plus productifs, 47 % plus engagés au travail et deux fois plus susceptibles de rester dans leur organisation actuelle.

Téléchargez notre livre blanc maintenant pour découvrir :
 

  • Qu’est-ce que la résilience ?
  • Comment la résilience impacte-t-elle les organisations ?
  • Les huit stratégies clés de développement de la résilience
  • Comment relier la résilience individuelle à la résilience organisationnelle
Télécharger maintenant
building resilient organizations cta whitepaper cover
Decoration