chercher

Le leadership en matière de sécurité dans un monde post COVID-19

Écrit par Esteban Tristan, Ph.D., directeur des solutions de sécurité d’entreprise
Auparavant publié par PSI Talent Management ou Cubiks, avant de devenir Talogy.

La santé et la sécurité dans l’environnement de travail sont une priorité pour tout le monde maintenant – peut-être plus que jamais. Des organisations de tous les secteurs et de toutes les régions du monde ont été touchées par le COVID-19. Elle a profondément modifié les opérations et les systèmes de sécurité de nombreux employeurs, nous conduisant rapidement vers une nouvelle normalité. 

Alors que de nombreuses entreprises commencent à intensifier leurs activités et à faire revenir les gens au travail dans ces nouvelles conditions, un leadership efficace en matière de sécurité est essentiel. Mais ce sont des temps nouveaux et incertains, avec des défis uniques et des priorités changeantes. Quel type de leader de la sécurité aura le plus de succès dans un monde post-COVID-19 ? Voici cinq comportements essentiels du leader de la sécurité qui peuvent aider votre organisation à reprendre le travail de manière aussi sûre et réussie que possible. 

Communication claire, honnête et fréquente

Cela peut sembler cliché, mais une pandémie n’est pas le moment pour les leaders de se taire. Qu’il s’agisse de nouvelles exigences en matière d’EPI ou de politiques de travail à domicile, les salariés veulent savoir ce qu’on attend d’eux, quels sont les risques et, surtout, pourquoi leur employeur leur demande de faire certaines choses. Certaines organisations internationales ont été trop réactives dans leurs communications, ce qui a eu pour conséquence que des salariés ont dû apprendre par les nouvelles locales la confirmation de cas de COVID-19 dans leur environnement de travail, plutôt que de l’apprendre par leurs leaders. Cela entraîne souvent l’anxiété des salariés, un manque de confiance et un risque accru de maladie, sans parler de la presse négative. Les leaders de la sécurité d’aujourd’hui doivent communiquer souvent, honnêtement et directement sur les questions de sécurité. Les membres de l’équipe finiront toujours par l’apprécier, et cela conduira souvent à un plus grand engagement en matière de sécurité. 

Écoute et Empathie

Il va sans dire que dans des moments comme ceux-ci, nous avons plus que jamais besoin d’empathie. Mais les superviseurs et les managers de votre entreprise font-ils preuve d’empathie en matière de sécurité ? Les salariés ont actuellement de nombreuses préoccupations rationnelles et fondées concernant l’infection au travail. En même temps, beaucoup trouveront difficile d’adapter leurs habitudes de travail et leurs routines aux nouvelles règles de sécurité (par exemple, le port de masques, la distanciation sociale, le lavage fréquent des mains). Ils doivent pouvoir exprimer leurs préoccupations et être entendus. Les leaders de la sécurité, de l’atelier à la direction, doivent exceller dans l’écoute active, faire preuve d’empathie et chercher à comprendre le point de vue des membres de leur équipe. Ce n’est qu’alors qu’ils pourront obtenir l’adhésion de vos équipes aux nouvelles exigences de travail. 

Gestion proactive des risques

Le recul est de 20/20 et il serait injuste de s’attendre à ce que les organisations puissent être totalement préparées à l’une des plus grandes pandémies de l’histoire moderne. Toutefois, compte tenu de ce que nous savons maintenant, dans quelle mesure serait-il efficace de prendre des mesures de préparation zéro pour les futurs événements inattendus ? Les événements récents ont montré clairement que les leaders de la sécurité de demain doivent être plus proactifs dans leur gestion des risques. C’est difficile et cela nécessite de jeter un regard honnête et sérieux sur vos capacités organisationnelles actuelles. Dans un environnement de travail post-COVID-19, les leaders doivent être en mesure d’élaborer des plans d’urgence, de se préparer aux situations d’urgence et d’anticiper de nouveaux types de risques. Malheureusement, de nombreux superviseurs et managers d’aujourd’hui n’ont pas l’expérience, les connaissances et les traits de personnalité nécessaires pour exceller dans cet aspect difficile du leadership en matière de sécurité. Il est donc important d’inclure cet aspect dans les domaines de mise sur l’accent du développement du leadership en matière de sécurité.

Connaître les membres de votre équipe et leurs caractéristiques liées à la sécurité 

L’état futur du travail exigera que les leaders de la sécurité connaissent les membres de leur équipe à un niveau plus profond et comprennent leurs différences. Les salariés doivent maintenant traiter et s’adapter aux dangers et aux conditions qu’ils n’ont jamais rencontrés auparavant tout en adhérant aux nouvelles politiques de sécurité. Tout le monde ne réagira pas de la même manière ; les différences interpersonnelles de traits et d’attitudes peuvent contribuer à une variabilité importante du comportement. Si un salarié interprète le port du masque et des gants comme une règle stricte et inflexible, un autre y verra une ligne de conduite qu’il pourra contourner dès qu’elle deviendra trop inconfortable. La question n’est pas de savoir si la politique est nécessaire ou prudente, mais plutôt que les leaders peuvent être plus efficaces dans la mise en œuvre de politiques de prévention des maladies lorsqu’ils comprennent la perspective unique de chaque individu. Les leaders ne peuvent toutefois y parvenir qu’en investissant du temps et des efforts pour apprendre à connaître les membres de leur équipe.

Flexibilité et agilité d’apprentissage

Comme indiqué précédemment, la pandémie a imposé de nombreux changements sur l’environnement de travail à une vitesse sans précédent. Les leaders ont dû s’adapter rapidement et apprendre de nouveaux logiciels et technologies de communication, mettre en œuvre les procédures de sécurité COVID-19, apprendre à travailler à domicile et gérer les salariés travaillant à distance, tout en essayant de gérer les opérations de manière sûre et efficace. Tout cela nécessite des niveaux élevés de flexibilité et d’agilité d’apprentissage, qui prédisent tous deux le succès dans des postes de leader de niveau supérieur. Les leaders adaptables s’épanouissent plus facilement en période de changement, tandis que les leaders agiles apprenants sont mieux à même de tirer des enseignements de l’expérience et de les appliquer à des situations futures. Avec le risque que le COVID-19 persiste jusqu’en 2021 et la possibilité de futurs événements mondiaux défavorables, la santé et le bien-être de vos salariés exigeront des leaders qu’ils s’adaptent et apprennent efficacement.  

Alors, que peut faire une organisation pour améliorer ces compétences et aptitudes chez ses leaders de la sécurité ? Vous trouverez ci-dessous trois façons simples de commencer.  

  • Élaborer une stratégie et une feuille de route pour y parvenir. Identifiez comment votre organisation définit le leadership en matière de sécurité et comment cela s’aligne sur les valeurs et les objectifs existants, puis élaborez une feuille de route avec des étapes concrètes pour créer un solide vivier de futurs leaders en matière de sécurité. Faites des recherches sur le sujet, demandez l’avis d’autres personnes et invitez les intervenants à participer à ce process.  
  • Recrutement et promotion. Connaissez-vous le process actuel de votre organisation pour identifier les superviseurs, les responsables, le personnel EHS et les autres personnes qui seront des leaders en matière de sécurité ? Quels outils ou process utilisent-ils pour recruter ou promouvoir des leaders ? Demandez s’il existe des preuves fondées sur des données qui soutiennent l’utilisation du processus actuel de recrutement et de process promotionnel et la manière dont il intègre la sécurité.  
  • Apprentissage et développement. Votre employeur offre-t-il actuellement une formation en leadership comportant une composante de sécurité définie ? De nombreuses organisations ne l’ont pas mis en place, et même lorsqu’elles le font, elles mettent souvent l’accent uniquement sur l’aspect technique et EHS. L’expertise technique n’est cependant pas suffisante. Les leaders de la sécurité doivent également posséder des soft skills et des compétences afin de diriger la sécurité de manière durable.

 

Bien que cette liste ne soit pas exhaustive, elle fournit un grand nombre des éléments clés pour réussir dans les futurs rôles de leader en matière de sécurité. En investissant dans ces postes essentiels, votre employeur disposera d’une base solide qui l’aidera à surmonter les tempêtes auxquelles nous sommes confrontés aujourd’hui et celles qui ne manqueront pas de se produire à l’avenir.  

Diriger dans le futur monde du travail

Tandis que le monde du travail ne cesse d’évoluer, le poste et les attributions des leaders continuent d’être débattus et revus.

Quels sont les changements et les opportunités les plus importants amenés par le Covid-19, entraînant le plus grand défi de leadership mondial depuis des décennies ?

Téléchargez notre rapport de recherche dès maintenant et explorez nos idées sur quatre thèmes de leadership essentiels :
 

  • L’impact du leadership sur la performance organisationnelle
  • L’impact du leadership sur l’expérience salarié
  • Leçons tirées du leadership au cours de la pandémie
  • L’avenir du leadership – défis critiques et réponses
Télécharger maintenant
Decoration