chercher

Gamification pour un changement organisationnel positif – une étude de cas

Écrit par Kristin Delgado, consultante en gestion de la recherche
Auparavant publié par PSI Talent Management ou Cubiks, avant de devenir Talogy.

La gamification est une tendance émergente qui a été présentée comme un moteur d’améliorations mesurables de la productivité pour tous les types d’industries. Si vous n’avez pas entendu parler de gamification, cela se définit comme l’application de mécanismes, d’éléments et de fonctionnalités de jeu à des situations non liées au jeu. Dans le contexte organisationnel, il prend les aspects « ludiques » d’un jeu et les applique aux process d’entreprise. L’objectif des programmes de gamification dans l’environnement de travail est de stimuler l’implication et l’engagement des salariés envers les objectifs organisationnels, ce qui à son tour améliorera la productivité et réduira le turnover des salariés.   

Comment ça marche ?

Les systèmes de gamification prennent des activités professionnelles typiques et les présentent sous la forme d’un jeu. Le jeu est rendu possible en définissant des objectifs engageants et tangibles à poursuivre et à dépasser. Différentes réalisations permettent aux salariés d’obtenir des récompenses définies dans le système de jeu. Par exemple, les vendeurs peuvent recevoir des badges de réussite pour avoir identifié un nombre requis de pistes de vente ou des médailles pour avoir dépassé les objectifs de vente. En outre, ces systèmes permettent aux salariés d’être reconnus par leurs collègues et peuvent donc encourager une concurrence saine. La création de concurrence entre les salariés contribue non seulement à augmenter la productivité et la rentabilité, mais favorise également le renforcement des liens sociaux entre les salariés. Des liens sociaux forts entre collègues sont associés à de meilleures performances et à une moindre probabilité de turnover.

Étude de cas

Dans une étude récente, nous nous sommes associés à une grande organisation de grande distribution qui utilise les principes de la gamification dans sa plateforme de formation. Les salariés rivalisent les uns avec les autres en suivant des modules de formation et d’apprentissage. L’interface de formation récompense les salariés avec des médailles et des badges obtenus en atteignant et en dépassant les objectifs associés à la réalisation de modules d’apprentissage. La plateforme avait une grande visibilité au sein de l’organisation, car tous les salariés étaient encouragés à participer et pouvaient observer les niveaux de réussite de leurs collègues.

Si l’implication dans les systèmes de gamification augmente la productivité et l’engagement, nous nous attendons à voir des niveaux plus élevés de performance professionnelle et de probabilité de rétention chez les individus qui sont plus impliqués et qui réussissent dans le système de gamification. Ainsi, nous avons comparé la performance professionnelle et la probabilité de rétention des salariés qui ont atteint des niveaux élevés, modérés et faibles de réussite sur le système de gamification.

Comme prévu, les salariés qui ont obtenu un plus grand nombre de médailles et d’insignes étaient deux fois plus susceptibles d’être classés comme « Top Performers » par leurs superviseurs. Ces personnes étaient également plus de trois fois plus susceptibles d’être considérées comme disposées à rester au sein de l’organisation. Il semble donc que, du moins dans cette organisation, le système de gamification soit lié à certains résultats organisationnels positifs.

gamification pour des résultats organisationnels positifs

Si vous voulez « gamifier », tenez compte de ces quatre choses

Inspiré par ces résultats ? Avant d’introduire la gamification dans votre organisation, nous avons quelques suggestions basées sur nos recherches :

  1. Avoir des objectifs et des comportements bien définis que l’organisation souhaite atteindre et encourager. Une bonne planification est importante. Ne négligez pas de tenir compte de la culture de l’entreprise lorsque vous déterminez ce qui sera un facteur de motivation efficace pour les salariés. 
  2. Inclure des activités liées à des tâches qui ont un sens pour vos salariés. Récompenser les salariés pour des tâches banales et simples peut ne pas être efficace. L’organisation dans l’étude illustrative discutée plus haut a réussi à susciter l’engagement parce que les tâches étaient liées à une expérience d’apprentissage enrichissante qui contribuait au développement global de la carrière. En fin de compte, la gamification consiste à impliquer les gens et à les motiver à atteindre des objectifs. Cela ne peut être réalisé avec succès avec des éléments inintéressants qui ne motivent pas intrinsèquement les salariés. 
  3. Assurez-vous que le programme a une grande visibilité et qu’il est inclusif par de nombreux membres de l’organisation. Ceci est essentiel à l’engagement et au succès du programme de gamification.
  4. Attendez-vous à des modifications du système. Un suivi constant permettra de s’assurer que les programmes de gamification restent conformes aux objectifs organisationnel et stratégiques.

Si cela est fait correctement, les organisations peuvent utiliser les principes de la gamification pour influencer les comportements de leurs salariés , ce qui peut conduire à de meilleurs résultats d’entreprise.

L’intelligence artificielle dans Talent Management

Le potentiel de l’intelligence artificielle (IA) pour améliorer considérablement la façon dont nous recrutons et développons les talents est incroyablement excitant.

Mais soyons clairs, les résultats à ce jour n’ont pas toujours été positifs.

Dans ce livre blanc, nous fournissons un aperçu équilibré et transparent des avantages et des inconvénients de l’utilisation de l’IA dans Talent Management – en soulignant où notre industrie peut bénéficier de son puissant potentiel analytique et en signalant les domaines où les techniques d’IA doivent être approchées avec prudence.

Télécharger maintenant
artificial intelligence in talent management cta whitepaper cover
Decoration