Intelligence émotionnelle

Qu’est-ce que l’intelligence émotionnelle ?

L’intelligence émotionnelle (IE) concerne « l’utilisation intelligente de nos émotions » ou « la réflexion sur nos sentiments pour guider notre comportement ». Cela s’applique à la fois à nous-mêmes et à nos relations. Par exemple, une personne anxieuse à propos d’une présentation pourrait pratiquer un exercice de respiration pour favoriser la relaxation. Ou un intervenant qui remarque que les autres semblent s’ennuyer pendant une présentation pourrait y répondre en augmentant le niveau d’interaction avec son public.

Être conscient·e de nos émotions et de celles des autres est essentiel car cela nous aide à nous gérer nous-mêmes et nos relations plus efficacement. Considérez l’analogie de la conduite d’une voiture :  Un conducteur apprend à optimiser les performances d’un véhicule en :

  • L’entretenant correctement (notre santé et notre bien-être)
  • Écoutant le moteur (notre corps et nos émotions)
  • L’utilisant correctement (nos habitudes et notre comportement)
  • Conduisant au milieu du trafic et des routes (notre conscience des autres et la gestion des interactions avec eux)

 

Essentiellement, l’intelligence émotionnelle consiste à devenir habile et efficace dans la gestion de nous-mêmes et de nos relations.

talogy-talent-management-transparent-placeholder-image
Decoration

Quels sont les principaux éléments et les différents aspects de l’intelligence émotionnelle ?

Au cours des 25 dernières années, la recherche sur l’IE a emprunté deux voies distinctes et contraires (figure 1). L’un examine l’IE comme une capacité, mesurée comme une performance maximale ; l’autre décrit l’IE comme un mélange de traits ou de compétences liés aux émotions, mesurés de la même manière que des performances typiques. La performance typique concerne la façon dont nous avons tendance à nous comporter la plupart du temps et est généralement mesurée à l’aide de questionnaires d’auto-évaluation subjective. En revanche, la performance maximale se rapporte à la façon dont nous exerçons un effort maximal et est généralement mesurée à l’aide de questionnaires objectifs et axés sur les capacités. Cette différence fondamentale dans la façon dont l’IE est mesurée peut expliquer pourquoi il n’existe qu’une faible corrélation entre la capacité et les mesures des traits de l’IE.

Modèles d’intelligence émotionnelle

Le premier modèle de capacités d’IE a été présenté par Peter Salovey et Jack Mayer qui ont proposé quatre capacités d’IE :

  • Percevoir les émotions
  • Utiliser les émotions
  • Comprendre les émotions
  • Gérer les émotions

 

Les modèles de performance typiques de l’IE peuvent être divisés en trois groupes :

  • Mesures basées sur les compétences qui incluent les compétences émotionnelles et sociales qui contribuent à une performance efficace au travail
  • Mesures basées sur les traits qui englobent les aspects émotionnels des modèles de personnalité établis
  • Mesures mixtes qui incluent un plus large éventail de compétences et d’attributs qui peuvent croiser à la fois les modèles basés sur les compétences et les traits de l’IE.
ei-model-image
Decoration

Modèle mixte d’IE

L’un des premiers modèles mixtes d’IE a été proposé par Daniel Goleman et comprenait quatre éléments de l’IE :

  • Conscience de soi
  • Gestion de soi
  • Conscience de l’autre
  • Aptitudes relationnelles

 

Une extension de cette approche de l’IE est un modèle basé sur les attitudes qui fournit un référentiel pour les différents éléments de l’IE.

mixed model of emotional intelligence framework table
Decoration

Pourquoi l’intelligence émotionnelle est-elle importante ?

L’intelligence émotionnelle a influencé la société, la politique, l’entreprise et l’éducation. Le concept a été à l’avant-garde d’un changement fondamental dans le monde occidental, où le bien-être psychologique, la résilience, la flexibilité, la neurodiversité, la santé mentale, la pleine conscience et d’autres concepts liés à l’IE sont devenus des considérations courantes dans l’environnement de travail. Au cours des deux dernières décennies, nous avons assisté à une croissance exponentielle de l’intérêt pour l’IE, stimulée par une demande toujours croissante des entreprises.

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles nous devrions développer notre intelligence émotionnelle. Les recherches démontrent que : 

  • L’intelligence émotionnelle est un facteur important de la performance professionnelle
  • Elle peut améliorer notre bien-être
  • Elle aide à renforcer notre résilience émotionnelle afin que nous puissions nous remettre plus rapidement d’un échec
  • Elle peut augmenter notre niveau de motivation et d’engagement
  • Elle peut améliorer nos relations
  • Elle peut aussi faire de nous des leaders plus efficaces

Comment améliorer et développer l’intelligence émotionnelle ?

  • Afin de développer l’intelligence émotionnelle, il est important de comprendre comment les gens gèrent les émotions, ainsi que la science sur laquelle l’IE s’appuie.

    Les premiers modèles en psychologie décrivaient le comportement humain en termes de stimulus et de réponse. Autrement dit, quelque chose se passe et la personne y répond. Cependant, les études ultérieures en psychologie et en neurosciences nous ont montré qu’il existe plusieurs parties qui se situent entre ces deux étapes, notamment les pensées, les sentiments et les attitudes.

  • Considérons l’exemple suivant :

    Stimulus : Imaginez la situation d’un·e collègue critiquant le travail d’un·e autre.

    Attitude : Cela peut déclencher une attitude sous-jacente qu’une personne a envers elle-même, par exemple, « je ne suis pas assez bon ».

    Sentiment : Ce qui peut amener la personne à se sentir mal ou en colère.

    Pensée : Cela peut à son tour amener la personne à penser : J’abandonne, pourquoi devrais-je m’embêter à faire un effort si les gens me critiquent ?

    Comportement : La personne peut alors répondre en se mettant en retrait ou en affichant son mécontentement.

    Résultat : Ce qui entraînera probablement un résultat négatif, comme une détérioration de la relation professionnelle.

  • Comprendre ces différentes étapes du process émotionnel est important car cela aide à expliquer comment les personnes peuvent apprendre à gérer leurs pensées, leurs émotions et leur comportement pour être plus intelligents sur le plan émotionnel.

    Stimulus : plutôt que de vous associer à des personnes qui vous dépriment, vous pourriez rechercher des personnes ou des situations qui font ressortir le meilleur de vous.

    Attitude : plutôt que d’être critique envers vous-même, vous pourriez rechercher activement des cas où vous avez été utile et efficace dans ce que vous avez fait.

    Sentiment : Une technique couramment utilisée pour changer d’état émotionnel et se calmer consiste à pratiquer des techniques de relaxation telles que la respiration lente et profonde.

    Pensée : Il existe de nombreuses façons pratiques de réduire les pensées négatives, telles que l’entraînement à la pleine conscience, l’activité physique et la pensée positive.

    Comportement :  Dans l’exemple, au lieu de se retirer d’un conflit, une personne pourrait s’entraîner à être plus assertive dans ces situations.

    Résultat : Un moyen puissant de faire bouger les choses consiste à visualiser un résultat différent et à définir des attentes positives.

     

L’intelligence émotionnelle est-elle liée à la performance professionnelle ?

L’une des questions les plus fréquemment posées par les entreprises qui envisagent d’utiliser l’IE :  L’IE prédit-elle la performance et, si oui, améliorera-t-elle nos outils et process d’évaluation existants ? Cette question a été largement abordée au fil des ans avec des études publiées démontrant la valeur prédictive de l’IE sur la performance professionnelle au sein de nombreuses entreprises internationales, notamment Amazon, BMW, Google, HSBC, Microsoft, Qatar Airways, Shell et Whitbread PLC, pour n’en nommer que quelques-unes.

Des preuves plus substantielles proviennent de plusieurs méta-analyses, qui combinent les données de plusieurs études individuelles publiées. Ces méta-analyses montrent que l’IE mixte/basée sur les traits est prédictive des critères de performance professionnelle et aide à augmenter la prédictivité de la performance professionnelle lorsqu’elle est combinée avec des mesures de la personnalité et du raisonnement.

Une étude a décrit les corrélations avec la performance comme « suffisamment importantes pour générer des économies et des améliorations significatives pour les entreprises qui utilisent des mesures de l’IE ». Un autre a conclu que les utilisateurs peuvent choisir d’utiliser l’IE mixte comme « une alternative pratique et abrégée à une longue batterie de plusieurs KSAO plus traditionnels (Knowledge, Skills, Ability, and Other personality instruments = outils d’évaluation des connaissances, compétences, capacités et autres instruments de personnalité) ».

Dans l’ensemble, les recherches fournissent des preuves solides que l’IE prédit la performance professionnelle dans une grande variété de métiers. En particulier, l’IE semble être très pertinente pour les métiers qui impliquent un travail émotionnel élevé (par exemple, le service client, les ventes et le management).

L’intelligence émotionnelle est-elle liée au bien-être d’une personne ?

L’amélioration du bien-être des collaborateurs n’est pas seulement un impératif moral, mais un investissement financier. Le coût de la mauvaise santé mentale dans le monde est stupéfiant et constitue l’une des principales causes d’absence de longue durée.  Un rapport de Gallup a révélé que quatre adultes sur cinq se sentent stressés tout au long de la journée, le travail étant l’une des causes principales.

Bien que soutenir le bien-être des collaborateurs puisse apparaître comme un coût supplémentaire, le retour sur investissement est élevé. En 2017, une étude portant sur près de 50 000 succursales dans 45 pays a mis en évidence que les groupes ayant bénéficié d’actions de soutien ont vu leurs ventes augmenter de 10 % (à 19 %) et leurs bénéfices de 14 % (à 29 %).

Le développement de l’IE s’est avéré être une méthode précieuse pour renforcer la résilience, réduire le stress et améliorer le bien-être. Les recherches indiquent qu’une plus grande IE facilite des états émotionnels plus positifs et moins d’humeurs négatives, donnant ainsi un plus grand sentiment de bien-être.

Une méta-analyse complète avec plus de 19 000 participants a révélé une forte corrélation entre une IE élevée et la santé mentale, la santé psychosomatique et, dans une moindre mesure, la santé physique.

talogy-talent-management-transparent-placeholder-image
Decoration

Pourquoi l’intelligence émotionnelle est-elle importante pour le leadership ?

Le leadership a été décrit comme un process chargé d’émotions, et il a été constaté que les émotions et les comportements des leaders influencent profondément les réactions émotionnelles de leurs équipes. Il existe une littérature organisationnelle abondante proclamant l’importance de l’IE dans le leadership. Une étude méta-analytique sur 1 407 leaders a révélé que l’IE ajoute une valeur significative au-delà du raisonnement et des traits de personnalité généraux des leaders pour prédire la satisfaction au travail de leurs collaborateurs. Ils recommandent « d’inclure l’IE dans l’éducation, la formation et le développement du leadership… [and when making]… ainsi que les décisions liées aux équipes.» Une autre revue de la littérature académique a conclu que « l’intelligence émotionnelle influence grandement la performance professionnelle et l’efficacité du leadership ».

Il est largement reconnu que les leaders d’aujourd’hui évoluent dans un environnement de travail rapide, aux nombreux défis et souvent imprévisible. Ces conditions créent un plus grand stress et exigent des personnes qu’elles soient plus adaptables, créatives et émotionnellement résilientes ; toutes les caractéristiques qui reflètent les attributs de l’intelligence émotionnelle.

Talogy peut aider vos équipes à développer leur intelligence émotionnelle et garantir le succès de votre Talent Management. Discutons-en !

Contactez-nous